Commencer la méditation pendant le confinement, une bonne idée ?

méditation-stress

Depuis plus d’un mois, la France est sous le joug d’un confinement obligatoire, dans le but d’arrêter la crise sanitaire actuelle de Covid-19. Après de longues semaines à tergiverser, les gouvernements européens ont pris la décision de fermer les frontières, et d’ordonner à leurs populations de suivre le même exemple. Sauf pour des courses essentielles, il est donc désormais interdit de quitter son domicile.

Durant cette situation sans précédent, l’enjeu est donc de trouver des occupations pour ne pas vite céder à l’ennui. Et, comme nous ne savons pas encore avec certitude quand les choses pourront reprendre leur cours, c’est une période également assez stressante.

De la même manière, l’isolement peut aggraver chez certains des problèmes d’anxiété. Il faut alors se tourner vers des méthodes pour apprendre à se relaxer durant cette situation complexe, et aussi lutter progressivement contre ces deux problématiques nocives… et la méditation pourrait être la solution.

La méditation, un remède imparable contre le stress ?

Comme l’indique le titre de l’article, nous allons vous parler d’une pratique venue tout droit de l’Asie : la méditation. Elle est de plus en plus populaire dans nos pays occidentaux, et notamment dans les milieux professionnels. En effet, elle serait un excellent moyen de lutter contre le stress et l’anxiété.

Mais est-ce un remède miracle ou un simple placebo ?

Le stress et l’anxiété se caractérisent principalement par un motif mental commun, qui se répète sans cesse. Il s’agit, entre autres, du ressassement d’événements et de l’appréhension exacerbée du futur.

Cela crée un motif répétitif dans notre esprit, nos pensées commençant alors à s’auto-alimenter et nous menant à une constante négativité. Le fait de s’inquiéter sans interruption est donc l’un des facteurs primaires du stress et de l’anxiété.

Aussi, puisque la méditation nous oblige à nous ancrer dans le présent et l’observation immédiate de soi, elle nous sort inévitablement de ce cercle de rumination mentale.

Elle nous apaise en effet, car elle nous permet de nous concentrer sur des choses beaucoup plus simples, mais aussi de porter toute notre attention sur le moment.

On s’éloigne donc du motif répétitif de ressassement du passé, d’anticipation du futur et de craintes, pour s’inscrire dans quelque chose de beaucoup plus tangible. Au final, on s’éloigne de l’aspect mental pour se rapprocher du sensible, au sens littéral du terme.

La méditation est donc un excellent moyen de lutter contre l’anxiété et le stress, et peut même être utilisée en prévention d’une crise d’angoisse. À l’instar du grounding, la méthode la plus répandue pour stopper une crise, elle nous recentre sur notre environnement immédiat et l’instant présent que nous vivons. Inutile donc de préciser de nombreuses études ont prouvé que la méditation est un remède très efficace contre les problématiques de ce genre.

La méditation pour pallier au confinement du Covid ?

Si la méditation est un excellent moyen de lutter contre des problématiques comme le stress ou l’anxiété, elle peut également être une solution à l’ennui. Le confinement est en effet une situation sans précédent, à laquelle personne n’était évidemment préparé. Le fait de devoir rester chez soi toute la journée est une bénédiction pour certains, qui y voient un merveilleux moyen de faire leurs activités favorites ou finir des travaux importants. Pour d’autres, c’est semblable à un véritable enfermement, et ils n’ont de cesse de songer à leurs futures sorties quand la crise sera terminée.

De ce fait, profiter de cette période inédite pour commencer la méditation avec un bracelet bouddhiste peut s’avérer être une excellente idée.

Cette pratique a de multiples vertus sur le mental, au-delà de son facteur antistress, et permet surtout de l’améliorer au quotidien. En méditant, nous entraînons notre esprit à une plus grande concentration, et à une meilleure attention dans ce que nous faisons.

De plus, cette pratique ancestrale est également un très bon moyen de relativiser notre situation actuelle, plutôt difficile. En nous recentrant sur l’instant présent, et sur des éléments d’une plus grande simplicité, la méditation nous pousse à prendre du recul sur ce que nous vivons actuellement.

C’est donc non seulement une bonne manière de lutter contre l’ennui, mais aussi une invitation évidente à percevoir le confinement sous un nouvel angle. Aussi, si nous nous entraînons dès maintenant à méditer, nous pourrons à tout moment reprendre cette pratique pour mieux vivre une situation stressante lorsque le confinement sera terminé !