Quels sont les principaux complexes masculins et comment y remédier ?

complexe masculin

La beauté, bien que subjective, semble réunir des critères physiques indispensables et commun à la plupart des gens : ventre plat, musculature, formes, courbes, bronzage, couleur des yeux …

La recherche du corps parfait n’est plus réservée uniquement aux femmes, les plus jeunes et les hommes sont aussi touchés par le phénomène.

La société actuelle semble en effet accorder de plus en plus d’importance au culte de la beauté. Les médias tels que la télévision, les magazines de mode et plus récemment les réseaux sociaux sont les vecteurs principaux de cet essor.

Les hommes vivent ainsi avec des complexes dont certains peuvent avoir des impacts sur la vie de tous les jours.

Quels sont les principaux complexes chez la gente masculine ?

Nous allons découvrir qu’il existe au moins autant de complexes chez les hommes que chez les femmes.

Heureusement il y a dans la plupart des cas des moyens pour y remédier naturellement, par la chirurgie ou via d’autres méthodes.

Quand peut-on parler de complexe ?

Un complexe fait référence à un critère objectif ou non qui va avoir un impact sur le comportement de la personne qui en est victime. Il s’agit souvent d’une différence physique, une caractéristique, que l’on trouve meilleure chez les autres.

L’origine d’un complexe est souvent liée à l’environnement social ou à l’éducation. Il peut survenir dès l’enfance ou plus tard lors du passage à l’âge adulte.

On parle de complexe quand cette différence devient un poids psychologique, qu’elle a un impact sur sa vie et qu’elle devient donc une souffrance.

Il peut y avoir des choses en vous qui ne vous plaisent pas sans pour autant vous déranger dans votre quotidien. Quand on parle de complexe les conséquences sont importantes et une perte de confiance en soi y est très souvent liée.

La personne complexée s’interdira ou limitera des événements pour ne pas exposer aux autres ce qu’elle considère comme moche ou honteux.

Quelles solutions face aux complexes ?

Tout va dépendre du complexe et de l’impact qu’il a psychologiquement sur vous mais il y a des solutions pour pratiquement toutes les situations.

L’un des premiers conseils que l’on pourra vous donner est qu’il faut en parler. L’essentiel est de prendre du recul et de bien comprendre que personne ne se trouve parfait.

Qui ne souhaiterait pas pouvoir modifier au moins un critère physique sur son corps immédiatement si on le lui permettait ? En discuter avec une personne spécialisée dans l’écoute telle qu’un psychologue peut s’avérer être une bonne idée. Cette personne pourra tenter de comprendre l’origine de ce qui vous perturbe et vous aider à vous accepter.

L’autre solution est de tenter de le gommer ou de faire disparaître ce qui vous dérange : les complexes physiques peuvent souvent se corriger. La chirurgie esthétique est bien évidemment la solution qui vient tout de suite à l’esprit quand on parle de régler un complexe rapidement.

Parfois le sport, le changement des habitudes de vie peuvent aussi aider à obtenir un corps différent et donc à mieux s’accepter.

Quels complexes touchent les hommes et comment y remédier ?

complexe masculin

Cheveux / Calvitie

La perte de cheveux, appelée aussi alopécie peut provoquer chez certains hommes des complexes alors que d’autres l’acceptent pleinement.

Avec près de 50% des hommes touchés dès la cinquantaine il y a forcément des personnes qui le vivent mieux que d’autres.

Pour certains il s’agit en effet d’une marque de vieillesse et donc un pouvoir de séduction qui s’amenuise.

Les solutions qui s’offrent alors aux concernés sont variés :

  • le rasage complet en assumant pleinement son nouveau look
  • le traitement pour limiter la casse avec des lotions anti chute de cheveux
  • la greffe de cheveux effectuée par un dermatologue ou une clinique lorsque l’alopécie est à un stade avancée

Le manque de musculature

Probablement l’un des complexes les plus “faciles à gérer”, à condition d’être motivé dans la durée.

La musculature est pour beaucoup d’hommes un symbole de beauté et de virilité. Ces dernières années ont cependant vu le développement de produits plus ou moins bons pour la santé.

Attention donc à ce que la prise de masse ne se transforme pas en course sans fin qui pourrait avoir l’effet inverse de celui escompté.

Le ventre/ la bedaine

A partir de 30 ans le taux de testostérone peut baisser chez l’homme et contribuer à l’apparition d’un ventre moins tonique accompagné de poignées d’amour.

Sans une hygiène de vie soutenue et une activité sportive régulière, difficile d’éviter cette transformation.

Pour ceux qui souhaitent un résultat rapide, la liposuccion est une opération très fréquente qui apporte dans la plus grande majorité des cas satisfaction à ceux qui la pratiquent.

Il est toutefois préférable de l’envisager après avoir essayé régime et sport qui sont les solutions plus saines.

La taille du sexe

Bien que plus intime, la taille du sexe peut évidemment devenir un complexe pour les hommes.

La peur d’être vu avec un sexe de petite taille peut engendrer des comportements incohérents chez un homme. Les sports collectifs, les urinoirs publics et bien sûr se mettre nu devant une femme sont des situations qui vont être évitées.

Cette gêne va donc causer un véritable handicap pour la personne concernée.

Heureusement, des solutions existent.

La pénoplastie est par exemple une intervention qui peut se dérouler via la simple injection d’acyde hyaluronique. Elle permet aux hommes de pouvoir élargir ou allonger la taille de leur sexe sans opération chirurgicale lourde, sans anesthésie. Des chirurgiens spécialisés dans cette intervention doivent être consultés.

Le site du Docteur Richard Diacakis pourra vous renseigner si vous souhaitez en savoir plus.

La pilosité

Elle peut s’exprimer dans les 2 sens : trop de poils ou pas assez.

Le manque de poil peut être synonyme d’une virilité diminuée pour certaines personnes. Cela peut être sur le corps ou sur le visage avec la barbe, les hommes peuvent avoir peur que l’on assimilent leur manque de poil à une faible production de testostérone et donc une diminution de leur masculinité.

Tout est pourtant une question de peau et vous pouvez avoir un taux de testostérone élevé sans forcément être poilu. Inutile donc de complexer pour cela, d’autant que peu de solutions s’offrent à vous, alors ici pas le choix, il faut s’accepter.

Pour ceux qui sont touchés par le phénomène inverse : une pilosité trop développée si bien que vous n’osez pas vous montrer torse nu en public et que vous portez des t-shirts manches longues même en été la solution est bien évidemment l’épilation ! Quelque soit la méthode : cire, rasoir, laser, tondeuse choisissez la technique et passez à l’action, rien n’est plus simple.

L’origine des complexes provient souvent des remarques des autres qui ont pu vous blesser. S’accepter tel que l’on est est bien évidemment la première chose à faire. Travailler sur soi, seul ou grâce à l’aide d’un spécialiste est la première étape que l’on recommanderait. Parfois le complexe n’est pas si facile à surmonter et le recours à la chirurgie peut réellement changer la vie des plus complexés. Quelque soit votre décision elle n’appartient qu’à vous et vous ne devez avoir honte de rien. L’essentiel est de se sentir bien.