skip to Main Content

Dans le domaine de la programmation du subconscient, ce dicton est tout à fait adapté.

Certains ne sont pas très à l’aise avec les suggestions, principalement parcequ’ils ont un fonctionnement visuel. Leur dialogue intérieur se fait surtout avec des images mentales et ils peuvent être gênés pour pratiquer l’autosuggestion qui est surtout auditive.

Qu’importe, ces gens là ne seront pas pénalisés, car la technique de visualisation mentale est tout aussi performante que l’autosuggestion, qu’elle peut soit remplacer, soit renforcer. La visualisation mentale est en fait une technique très efficace pour influencer votre subconscient et il est conseillé à tout le monde de la pratiquer, que vous soyez visuel ou non. Les images mentales créent un renforcement très puissant d’une formulation suggestive.

visualisation mentale,image mentale,imagerie mentale,visualisation créatrice,image mentale positive,imagination mentale

Vos images mentales pour maîtriser la puissance de votre imagination

Votre passé vous façonne. Trop souvent vous avez une piètre opinion de ce que vous êtes. Vous croyez peu en vos possibiltés et vous vous limitez vous même. Il faut changer cette image mentale que vous avez de vous même et la transformer en une image de vous en pleine santé, débordant d’énergie, prospère et enthousiaste.

C’est par vos pensées et vos images mentales que vous pouvez y parvenir. Cessez de penser à l’échec, à la peur et à tout ce qui est négatif et construisez cette image mentale positive. Votre subconscient s’imprègnera alors de cette nouvelle image et il la traduira en résultats concrets dans votre vie, presque comme par magie ! Vous serez surpris de voir à quel point les images mentales et surtout, ce qui les génère c’est à dire votre imagination, peuvent changer votre vie.

La visualisation mentale est une technique qui s’apprend. Elle est utilisée par une grande partie des grands du monde de l’industrie, des affaires, de la finance ou de l’art. Ils sont devenus célèbres ou puissants selon les cas, parcequ’ils ont sollicité leur imagination mentale et leur visualisation créatrice. Ce sont de grands imaginatifs. Ils ont imaginé leur oeuvre, leur invention ou leurs travaux comme si c’était déjà réalisé, ils l’ont vu par avance déjà accomplie, et ce, malgré les obstacles qu’ils auraient pu rencontrés. Ce sont des rêveurs qui ont visualisé mentalement leur rêve, des visionnaires qui ont fabriqué l’image mentale de leur projet.

visualisation mentale,image mentale,imagerie mentale,visualisation créatrice,image mentale positive,imagination mentaleLa visualisation mentale est également beaucoup utilisée chez les thérapeutes pour augmenter les guérisons. Les yogis utilisent la visualisation mentale pour développer leurs pouvoirs. Ils affirment que c’est la voie sacrée pour atteindre un haut niveau de maîtrise de l’esprit.

La technique de la visualisation mentale repose sur le même principe que celui de la suggestion. Vous semez dans votre esprit des images mentales de succès, bonheur et réussite, et votre subconscient que l’on a déjà comparé à un “champs” va faire éclore ces images mentales, les développer, les faire grandir. Vous verrez alors vos images mentales se réaliser dans votre vie avec une logique quasiment automatique.

A force de la pratiquer, la visualisation mentale se développe comme n’importe quel muscle qui se développe sous l’effet d’une gymnastique appropriée.

Visualisation mentale et guérison

C’est le Docteur Carl Simonton, cancérologue américain, qui a conçu et popularisé l’usage de la visualisation mentale à des fins thérapeutiques. Dès le début des années 1970, en observant que les guérisons pour un même diagnostic étaient différentes suivant les sujets, il s’est intéressé à l’influence de l’esprit dans les processus de guérison.

Il observe notamment que les malades qui guérissent sont des gagneurs qui sont capables de se “voir” en état de guérison en se visualisant mentalement en bonne santé ou en voie de guérison. Il en déduit que la prédisposition à la maladie tout comme le rétablissement de l’état de santé sont liés à l’état mental, aux émotions et à l’affectivité  des patients.

Le Docteur Simonton est convaincu de la nécessité d’apprendre aux patients à devenir des gagnants par l’utilisation de la visualisation mentale. Il décide d’élaborer un traitement global du cancer prenant en compte la dimension psychologique du patient en instaurant des formations à la visualisation mentale dans tous ses protocoles de soins.

Les patients y apprennent à se représenter les traitement médicaux sous forme de petites unités (soldats, bêtes…) qui dévorent leurs cellules cancéreuses.  De fait, la méthode Simonton a toujours été conçue comme un complément au traitement médical classique et est encore pratiquée de cette manière.

Il rapporte par exemple que certains visualisent le cancer sous la forme de viande hachée, bien identifiable sur la banquise et qui est dévorée par des chiens de traîneaux affamés représentant les globules blancs.

D’autres, pour le même type de symptôme, utilisent l’image d’un iceberg qui fond au soleil. L’énergie solaire, et particulièrement le bombardement des photons, est alors assimilée à l’action des défenses immunitaires.

D’autres encore se représentent le cancer sous la forme de poussière nettoyée par des globules aspirateurs…

En matière de visualisation, ce n’est pas la réalité du processus physiologique qui importe, mais plutôt la réalité et la vivacité de vos propres représentations mentales. L’essentiel étant que l’image des défenses immunitaires ou des ressources de santé soit toujours plus puissante que celle des symptômes.

Les capacités de votre Subconscient

Il y a environ dix milliards de cellules dans le cerveau de l’homme dont la plus grande partie se trouve dans la zone subconsciente. Chaque cellule a la possibilité d’enregistrer environ 100 000 codes correspondant à des morceaux d’information.

Notre subconscient capte en permanence les informations de notre environnement, les émotions, les sensations, les images, les sons et les goûts, pour ensuite les classer et les organiser.

Ces processus mettent continuellement en jeu des milliards d’opérations avec des temps de réponse infiniment courts. A titre d’exemple, un homme de trente ans a accumulé en moyenne trois trillions de souvenirs (pour la plupart bloqués par l’esprit conscient) qui sont inscrits dans son subconscient.

La prise de conscience de cette capacité phénoménale du subconscient à stocker les informations de votre vie, ainsi que la compréhension de son principe de fonctionnement, permet d’appréhender les techniques de développement personnel avec beaucoup plus d’efficacité. Ignorer cette étape, c’est se priver d’une aide bien précieuse et risquer de ne pas profiter pleinement de l’aide que peut vous apporter votre subconscient.

Le subconscient fait partie de l’être humain, il peut être votre meilleur ami, mais il peut aussi vous être nuisible si vous n’avez pas conscience de ses fonctions et de ses capacités.

Apprenez à mieux connaître votre subconscient pour en faire un atout.

subconscient,subconscience,inconscient,conscient,inconscience,conscience,cerveau, mental,puissance esprit

Voici une présentation des deux principaux éléments formant l’esprit humain. La partie consciente et la partie subconsciente.

La conscience ou le conscient

C’est sans aucun doute la partie de votre esprit avec laquelle vous êtes le plus familier car c’est la partie visible de l’iceberg.

Le conscient prend en charge tout ce qui est rationnel, analytique, et logique. Vous utilisez votre conscient pour toutes vos tâches quotidiennes qui vous demandent du raisonnement, de la mémoire et de l’action. La conscience est la mémoire active de votre esprit. Vous l’utilisez à chaque fois que vous mangez, que vous réfléchissez, que vous travaillez, que vous analysez une situation, que vous lisez, comptez, parlez , écoutez ou prenez des décisions.

La manière de penser dépend de la partie consciente de votre cerveau et est directement responsable de vos performances ou de vos échecs dans les différents domaines d’activités de tous les jours, de votre bonheur, votre bien-être ou votre malheur.

C’est par le conscient qu’arrive l’information et c’est le conscient qui traite et filtre cette information. Le conscient est mis à contribution à chaque fois que vous avez besoin de produire un raisonnement et représente dans l’esprit de l’humain, la volonté.

L’utilisation littérale du mot conscient s’explique par le fait que vous exécutez une action en étant conscient d’utiliser votre esprit.

L’esprit conscient peut toutefois nous imposer des limites physiques et mentales souvent inutiles car il est excessivement critique et incrédule.  Lorsque votre esprit conscient souffre de blocages psychologiques ou de limitations, il peut être avantageux de le contourner pour aller programmer directement votre subconscient.

Le subconscient ou l’inconscient

Peu de gens connaissent le subconscient puisqu’il constitue la portion immergée de l’iceberg, la partie de votre esprit qui travaille sans que vous vous en aperceviez.  Il occupe une place neuf fois plus grande que le conscient dans le fonctionnement de votre corps et dans la réalisation de vos objectifs.

Le subconscient enregistre tout ce que vous voyez, entendez et vivez. Tout votre environnement, tous les sentiments que vous éprouvez, peur, peine, joie, sont enregistrés par votre subconscient.  Il emmagasine également toutes les perceptions de vos cinq sens et garde en mémoire les savoirs, les apprentissages, les souvenirs et les images. Ceux dont vous avez conscience et ceux dont vous ne vous souvenez plus.

Le subconscient est neutre et ne raisonne pas. Il emmagasine dans sa mémoire tout ce qui vous arrive.

Le subconscient assure également le contrôle de toutes les fonctions biologiques automatiques comme par exemple la respiration ce qui permet de respirer sans avoir à y penser, ou les battements du coeur. Le subconscient gère également toutes vos actions ou réactions automatiques que vous faites spontanément sans y penser,  comme la conduite d’un véhicule en pensant à autre chose par exemple.

Enfin, le subconscient est le siège de l’instinct, de la survie, et de l’émotion.

On peut en fait se représenter le subconscient comme étant le “disque dur” de votre cerveau, qui stocke toutes les données et les redistribue à votre conscient quand il en a besoin.

Comment fonctionne votre subconscient

Le subconscient fonctionne à partir de programmes, un peu comme un ordinateur. Il  traite  l’information à partir des idées ou croyances avec lesquelles vous l’avez nourri, avec les “programmes” que vous y avez introduits. Il est inscrit dans votre code génétique dès votre naissance (programmes naturels), et en partie programmé à partir des événements que vous vivez tout au cours de votre vie ainsi que des gestes et paroles que vous répétez consciemment pendant au moins vingt-et-un jours (programmes acquis).

subconscient,subconscience,inconscient,conscient,inconscience,conscience,cerveau, mental,puissance espritLe subconscient est incapable de faire des discriminations entre les informations qu’il reçoit et les accepte telles qu’elles sont. Il ne saura pas par exemple faire le distingo entre un rêve ou une réalité, entre un imaginaire ou un vécu et ne fait pas non plus de différence entre le présent et le futur. Le subconscient est intemporel.

La seule faiblesse du subconscient, c’est qu’il enregistre toutes les informations sans vraiment se poser de question, sans analyse.. En effet, par la répétition il absorbe toutes les données qu’il perçoit sans même trier ce qui est néfaste pour vous. Même si elles ne sont pas perçues par votre conscient, par manque d’attention par exemple ou parce que le message est trop faible, votre subconscient les enregistre. Il exécute aveuglément son programme à partir des données qu’il a emmagasinées et vous refournira ces données quand une situation identique ou proche, se représentera. La construction tout au long de votre vie de vos propres pensées et croyances, celles que vous avez acceptées et celles de votre conditionnement familial, social et culturel, vous façonne petit à petit à votre pensée.

La période de l’enfance est particulièrement vulnérable au développement du subconscient. Des croyances négatives, parfois destructrices ou handicapantes, transmises volontairement ou involontairement à l’enfant, sont alors emmagasinées et deviennent graduellement des freins et des inhibiteurs au développement de l’adulte. En définitive, l’accumulation de ces pensées négatives ou limitatives finit par créer en nous des schémas de pensée qui dirigent notre vie et conditionnent nos comportements psychiques et physiques.

Pratiquement, chaque mal ou maladie, trouve son origine dans votre cerveau et vous devenez ce que vous pensez.

La qualité de votre vie dépend de la qualité de votre esprit.

Back To Top