Le stress pendant les oraux, comment s’en sortir ?

stress oral

On connaît tous ces fameuses présentations orales que certains professeurs donnent à répétition, mais aussi les ô combien terribles et difficiles examens oraux de fin d’année, rite de passage obligatoire à la préparation aux grandes écoles !

Le problème avec ceux-ci, c’est qu’il est très difficile de ne pas ressentir un certain stress en pensant à ce moment fatidique où l’on se retrouve en face de plusieurs professeurs ou d’une classe entière afin de parler.

Aujourd’hui, nous allons vous parler de ce stress, de ses conséquences, mais vous donner plusieurs astuces afin de pouvoir le surmonter, ou au moins le contrôler plus facilement.

Le stress, qu’est-ce que c’est ?

Le stress est une réaction naturelle face à un stimulus mental, social, physique ou encore émotionnel, qui se manifeste de façons diverses.

Bien sûr, il se déclenche bien plus facilement lors de situations dangereuses ou psychologiquement éreintantes, comme les examens et présentations orales.

Comment se manifeste-t-il ?

Outre la boule à l’estomac que vous ressentez quand l’heure avance et que vous savez qu’il est bientôt temps pour vous de passer à la casserole, le stress peut se manifester de différentes manières, et notamment via les symptômes suivants :

  • Mains moites
  • Mains qui tremblent
  • Voix qui tremble
  • Impression que nos jambes ne nous portent plus
  • Tensions musculaires
  • Pouls trop rapide
  • Respiration légèrement saccadée
  • Transpiration plus ou moins importante
  • Trous de mémoire
  • Maux de tête
  • Désorganisation
  • Baisse de l’estime de soi

La réaction combat-fuite

Il s’agit d’une réaction, typique chez les animaux, qui se manifeste aussi chez les humains où elle peut diminuer les mécanismes physiologiques et psychologiques afin se concentrer sur la situation de stress rencontrée.

Le stress, c’est normal !

Le stress est l’une des sensations les plus normales et naturelles qui soit, et tout le monde le ressent lorsqu’il faut parler devant un public, même les plus doués. Parfois, le stress peut même être bénéfique.

Cette sensation peut avoir plusieurs causes, et peut notamment être ressentie si vous souffrez de glossophobie.

La glossophobie, c’est la peur de parler en public, qu’il s’agisse de quelques personnes ou d’un auditoire entier.

C’est l’une des peurs les plus répandues dans la population mondiale, et près de 75% de celle-ci en souffrirait. Cette peur amène le système nerveux autonome à interpréter la situation dans laquelle vous vous trouvez comme s’il s’agissait d’un combat, entraînant alors une réaction combat-fuite et un stress plus ou moins important.

Quelles peuvent être les conséquences d’un stress incontrôlé ?

Bien sûr, si vous n’arrivez pas à contrôler votre stress, il y a de fortes chances que vous n’ayez pas une note très brillante à votre examen ou présentation, à moins que vous n’ayez des profs très, très sympas qui pourraient vous trouver quelques points par-ci, par-là.

Mais ce n’est pas tout, malheureusement.

Vous ne le saviez peut-être pas, mais un stress trop grand et incontrôlé peut mener à des difficultés respiratoires, à un évanouissement, ou encore à une crise de tétanie, ce qui est loin d’être réjouissant.

L’aisance à la parole en public, don ou résultat d’un entraînement ?

Comme pour la musique, il y a bien sûr des personnes qui sont naturellement plus à l’aise lors d’une prise de parole en public que d’autres, mais ce n’est pas pour autant qu’il s’agit d’un don : même ces personnes peuvent ressentir du stress, elles ont juste plus de facilité à le dissimuler et/ou le gérer.

L’aisance face au public peut être naturelle, mais elle peut aussi être maîtrisée grâce à un entraînement régulier et à un meilleur contrôle de votre stress. Plus vous prendrez l’habitude de parler en public, de plus en plus nombreux, et plus vous vous sentirez bien, et en redemanderez peut-être.

Les 7 astuces clés pour contrôler au mieux son stress et sa glossophobie

https://www.youtube.com/watch?v=ZQrD6Dkp1Ug

Vous souhaitez pouvoir gérer votre stress ? Alors voici 7 astuces qui pourront vous aider :

1. Pas par cœur !

Le mieux, c’est de vous assurer de connaître votre sujet.

Révisez-le, essayez de mémoriser un plan de présentation par cœur dans votre tête, mais n’essayez surtout pas de connaître tout votre texte par cœur.

En effet, connaître votre texte par cœur ne vous assure pas un stress moins grand et pourra, au contraire, vous stresser encore plus si pour une raison quelconque vous vous retrouvez interrompu et ne vous rappelez plus où vous en étiez.

2. Dormez suffisamment et mangez équilibré

Avant de passer un examen oral, et même tout au long de l’année, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie, car cela vous maintient en bonne santé et vous permet d’être plein d’énergie pour toute la journée. Au niveau du stress, le fait de bien dormir et de manger équilibré permet de mieux le contrôler et de se sentir plus paisible.

3. Motivez-vous et ayez confiance en vous-même

Avant un examen ou une présentation, il est important de positiver et de se motiver. Essayez de vous répéter que vous allez y arriver, et ayez confiance en vous-même, ça ne pourra que vous être bénéfique. Par ailleurs, avoir confiance en vous-même aide non seulement à gérer votre stress, mais aussi à améliorer votre santé générale ainsi que votre mémoire, ce qui pourra aussi vous aider pour vos oraux.

4. Mâchez un chewing-gum

Qui a dit que les chewing-gums sont mauvais ?

Bon d’accord, il ne faut pas en mâcher de trop, et de préférence les prendre sans sucre, mais les chewing-gums peuvent vous aider à réduire votre stress, comme l’a démontré une étude menée par Andrew Scholey, professeur de sciences comportementales et du cerveau à l’Université de Melbourne en Australie. Les résultats de cette étude ont montré que mâcher un chewing-gum pouvait réduire le stress de 10 à 15%.

5. Entraînez-vous à parler en public

Le meilleur moyen de se débarrasser de sa peur de parler en public, c’est de s’entraîner. Que ce soit en parlant seul devant votre miroir ou en demandant à des membres de votre famille de prendre un peu de temps pour vous écouter parler et vous aider, l’important, c’est de pouvoir répéter tout en imaginant parler en face de votre future audience, afin de vous sentir bien plus à l’aise une fois le moment venu.

Et si vous êtes actuellement à la recherche d’une activité après vos cours ou pendant le week-end, pourquoi ne pas vous essayer au théâtre ? Cela vous permettra de vous entraîner, mais aussi de développer vos capacités oratoires et d’apprendre à amplifier votre voix.

6. Imaginez

Vous avez peur et stressez, car tout le monde vous regarde et vous vous sentez comme nu face à eux ?

Alors, imaginez-les dans une situation qui vous fera sourire et vous sentir bien plus à l’aise.

Parmi les techniques les plus connues :

  • Imaginez que toutes les personnes devant qui vous parlez sont une personne proche avec qui vous êtes à l’aise.
  • Imaginez que vous vous trouvez dans votre chambre ou chez vous.
  • Imaginez que la pièce est vide et que vous êtes seul.

7. Concentrez-vous sur le message à passer

Si vous avez peur de parler en public ainsi que du regard des gens, tentez de vous concentrer uniquement sur le message que vous voulez faire passer, les informations que vous souhaitez donner à votre audience, et uniquement sur cela.

En faisant ainsi, vous pourrez en partie diminuer votre stress, car votre attention n’aura plus le temps de se porter sur votre audience ou votre peur.

Et n’oubliez pas, on a toujours l’impression d’être ultra stressé alors que cela ne se voit pas obligatoirement lors de la prestation orale. Rappelez-vous que stresser est normal, Mark Twain disait : “there are two types of speakers : those who get nervous and those who are liars